« Frères zhumains qui après nous vivez… » L’avait tout compris le François Villon, devait être un chihuahua ! C’était un poêt-poêt du Moyen-âge, un klaxon de la conscience d’alors. Aujourd’hui on dit juste un « poète », le zhumain raccourcit tout. Certains même raccourcissent la vie de leur chihuahua en l’abandonnant, en le laissant crever avec ce qu’ils appellent une « bonne conscience »… On ne bâtit pas un bonheur là-dessus ! Le bonheur c’est de voir vieillir doucement une ‘tite chose à poils qui vous adore, qui a bien plus d’amour pour vous que d’espérance de vie.

12167913_1513027792340901_1000708166_n (1)

RAOUL à son arrivée

Regardez, moi par exemple (j’ai horreur de me citer mais faut bien de temps en temps), martyrisé, sous-alimenté, déshydraté, malade comme un chien (c’est tout dire) enfin, abandonné dans un ignoble panier sous la pluie alors que je ne pouvais même plus marcher, puis 10 jours dans une cage, prêt à être euthanasié… Un soleil tout chaud m’est apparu soudain avec le merveilleux visage de ma maîtresse d’adoption. J’ai été alors, soigné, bichonné, chouchouté, bisouillé, adoré !

 

12698929_1554199464890400_37642479_oC’est simple, en trois mois j’ai rattrapé et dépassé la dose de bonheur que je pouvais espérer. Avant de partir, j’y ai fait le plein d’amour à M’man, l’en a pour sa vie durant ! On en parlait encore hier avec le Pato à Véro et la mignonne Plush à Louisa !

Bon faut que j’aille faire bouillir les croquettes… Oubliez-pas : «Adopter : l’essayer c’est l’adopter !» Allez, je vous fais des pourlèches de tendresse.

Votre bien affectionné : Raoul Tchoupinou.

 (avec le concours de JC, chihuahuaste)

BLOGABIBI

Nous avons décidé de faire vivre Raoul alias T’Choupi au travers de ce Blog car il reflétait à lui seul toutes les raisons pour lesquelles cette association existe : le trafic de chien, la lâcheté de l’abandon dans la rue, la négligence des soins menant à une forme de maltraitance, le désintérêt pour les animaux âgés et notre impuissance à tous les sauver…

Raoul devient donc la voix de tous ces laissés pour compte, la voix de Teddy, de Roméo mais aussi celle de Charly et de tous ces chiens qui arrivent trop tard dans les associations, trop tard pour profiter d’une nouvelle vie…

Raoul vous racontera, avec ses yeux de chien, la vie de sos chihuahua, les chiens à l’adoption, les heureux adoptés mais aussi ce qui le met en colère et ce qui le rend heureux…