charly

On s’baladait hier avec Virgile, un gars au poil (brun-roux) à Claire et lui, tout en gambadant, philosophait… Forcément ! On prenait du bon temps, on glandait quoi (j’adore) Tout à coup il s’arrête… me regarde comme si j’avais la cravate de travers et y m’dit : « Tu sais Raoul, ne savoir rien faire est un art ! Et comme tous les arts, on se doit de le pratiquer avec réserve, exigence mais sans jamais choir dans la médiocrité ! »… Hahaha ! Sacré Virgile… J’y ai cloué le museau en lui rétorquant de l’air de celui qu’en a deux (cerveaux) : « Mon tiot Virgile, on vivrait cent millénaires, la médiocrité, nous chihuahuas et autres zanimaux on ne saura jamais faire ! La médiocrité est réservée aux zhumains, et là ils excellent… » Ça l’a assis le philosophe que je le reprenne sur son terrain de prédilection. Il a fait un tit « prout » et on a continué. À deux pas de là, on a vu Charly les quatre fers en l’air qui parlait à une chose fixée sur sa papatte avant.

– « ‘Lut tit Charly ! Qu’est-que tu fous ? »

– « Faites pas rigoler les copains, peux pas bouger ! J’ai adopté trois coccinelles qui me gratouillent la boudine et je cause avec une libelloule ! »

– « On dit pas libelloule mais libellule, Charly ! »

– « Ah lala ! Chapeau les philosophes… On dirait deux zhumains, des je sais tout ! La libelloule bande de cuistres, c’est une libellule avec une coque de moule accroché au derrière. Quand il pleut, elle l’a déploie, s’allonge dedans et le tour est joué ! »

Trop fort le Charly. Il a raison, à croire tout savoir on finit par se rendre compte qu’on ne sait rien ! On a passé notre chemin avec Virgile et on a causé rugby ! Comme on avait fini not’jus de calembredaine, j’ai fait un tit « burp » et Virgile un tit « hic ». Bien sûr Mossieur Virgile a ramené sa tite fraise, il voulait avoir le dernier mot :

– « ‘Coute bien mon Raoul ! Ne jamais confondre le rot et l’amer « hic » !

Du coup, Charly a éclaté de rire et a paumé ses coccinelles et sa libelloule !

Allez des gros bisous de nous à vous : Raoul T’Choupinou 

 (avec le concours de JC, chihuahuaste)

BLOGABIBI

Nous avons décidé de faire vivre Raoul alias T’Choupi au travers de ce Blog car il reflétait à lui seul toutes les raisons pour lesquelles cette association existe : le trafic de chien, la lâcheté de l’abandon dans la rue, la négligence des soins menant à une forme de maltraitance, le désintérêt pour les animaux âgés et notre impuissance à tous les sauver…

Raoul devient donc la voix de tous ces laissés pour compte, la voix de Teddy, de Roméo mais aussi celle de Charly et de tous ces chiens qui arrivent trop tard dans les associations, trop tard pour profiter d’une nouvelle vie…

Raoul vous racontera, avec ses yeux de chien, la vie de sos chihuahua, les chiens à l’adoption, les heureux adoptés mais aussi ce qui le met en colère et ce qui le rend heureux…