Un drame affreux ce matin… Hercule manœuvrait pour prendre une tite tasse de thé. Charly le guidait : « Recule Hercule ! » et crac ! Ce gros balourd a marché sur ce pauvre Zorro ! Hercule est un mammouth de 12 tonnes et Zorro, un colibri ! On imagine les dégâts : Zorro 1,6 g, 5 cm avec le bec !

On a tout tenté, massage, gueule-à-bec, pompe à vélo pour le regonfler un tit peu, pauv’Zorro pétait pas la santé. Heureusement est arrivée Arizona, une femelle… (Slurp, j’en dirai pas pluche) magicienne et un peu sorcière. Avec autorité, elle nous a fait reculer, Hercule compris. Ce gros sac en a profité pour écraser le service à thé… Et allez donc, du Limoges ! De son sac à main, l’Arizo’ a sorti une bombe de coussicoussa à l’extrait de corgnolon. Après avoir cherché le bec de Zorro, elle lui en a injecté sous la langue, deux pouètes centicucubes (ne pas dépasser la dose prescrite!) N’a eu du mal à trouver la langue ; toujours est-il, que ô miracle, Zorro a henni (n’a le droit de faire c’qu’y veut) et s’est dressé comme un seul homme.

Il a entendu ce pauvre Hercule des injures les plus dures que j’ai entendues de mon existence (passée-présente-à-venir), j’ose pas répéter… Si ? Bon, alors juste un tit coup : Enflure crétinacée, baudruche jurassique, sac à bouse paléolithique et… j’en passe et des meilleures. Penaud qu’il était l’Hercule, rouge de confusion, peiné d’avoir fait du bobo à Zorro, on était gêné pour lui !

Ce balourd pour se faire pardonner a frotté sa trompe sur Zorro, ah lala… Il a fallu que la môme Arizo’ y aille de trois giclées supplémentaires de coussicoussa ! Je vous raconte pas Zorro, dressé sur ses ergots, il a viré ce pauv’Hercule : « Hors d’ici tout à l’heure et qu’on ne réplique point ! Allons maître juré filou, vrai gibier de potence… » Hercule s’est sauvé en chialant dans sa trompe ! On avait l’alarme à l’œil, on faisait gaffe, des fois qu’y revienne…

Pour le thé, c’était râpé ! Une tonne de bisous, votre adoré très occupé qui vous aime comme un fou : Raoul T’Choupinou

 (avec le concours de JC, chihuahuaste)

BLOGABIBI

Nous avons décidé de faire vivre Raoul alias T’Choupi au travers de ce Blog car il reflétait à lui seul toutes les raisons pour lesquelles cette association existe : le trafic de chien, la lâcheté de l’abandon dans la rue, la négligence des soins menant à une forme de maltraitance, le désintérêt pour les animaux âgés et notre impuissance à tous les sauver…

Raoul devient donc la voix de tous ces laissés pour compte, la voix de Teddy, de Roméo mais aussi celle de Charly et de tous ces chiens qui arrivent trop tard dans les associations, trop tard pour profiter d’une nouvelle vie…

Raoul vous racontera, avec ses yeux de chien, la vie de sos chihuahua, les chiens à l’adoption, les heureux adoptés mais aussi ce qui le met en colère et ce qui le rend heureux…