– Tous les zhumains sont des pourris, des irrécupérables alors ?Me demandait Mickey désespéré.

 – Pas tous, tit Mickey ! Il arrive que certains se débarrassent de leur gangue puante de crétins satisfaits et deviennent des hommes ! Rare mais possib’… Regarde, Jean Valjean !

 – Celui des Misérab’ à Totor ?

 – Tout juste Auguste ! Comme disait Livie son épouse avant de l’empoisonner.

 – Un bon gars, non ?

 – Pas au début. N’était un vilain  bagnard, un salopard…

 – Un zhumain, quoi !

 – Tout juste Octavius !

 – C’est Auguste, sous un autre blase ?

12596284_1565321327111547_1776379284_n – Tout… euh, ben voui ! Mais on cause Valjean, m’interrompapatte ! Mord le gazier. Jeté de partout, exténué, affamé, y vient frapper à une porte pour avoir un quignon et p’têt’ eune soupe chaude (avec des tits croûtons). Et là, y tombe sur un brave curé qui lui remplit la panse, d’une  sousoupe faite avec de l’eau, de l’huile, du pain et du sel, un peu de lard, des figues, un fromage frais, et un gros pain de seigle. Y avait même ajouté une bouteille de vieux vin de Mauves. Plus encore, y lui refile un coucouche-panier avec draps de baptiste et nédredon ! Et qui qu’y n’ fait Valjean pour le remercier ?

 – Ben, j’sais pas ! Il y dit « merci mon prince, vot’saint-siège est trop bon !

 – Meuh non mécréant ! Y profite de la nuit pour y piquer ses couverts en argent au pauv’ieux

 – Ah l’engelure…

 – J’te l’fait pas dire ! Seulement, au matin, v’la t’y pas que le Valjean y revient chez l’curé entouré par les gendarmes. Au curé, y z’y donnent du « Monseigneur… »

 – Ah c’était l’bon Guieu ?

 – Bé non crétin, un évèque !

 – Ben dit donc, un zévèque…

 – Les gendarmes y disent comme ça : On vous ramène le voleur ! Et qu’est-qui fait l’Monseigneur ?

 – Y lui met un coup de genou dans les…

 – Meuh non ! Crâne d’obus… Y prend deux chandeliers sur la cheminée et y dit : Ah mon ami, z’aviez oublié ces deux chandeliers d’argent que j’vous avais aussi donné, y vous feront bien des sous, allez ! Tu imagines la bille des gendarmes, celle de Valjean ? Forcés de le libérer, les cruchots sont repartis sur l’autoroute mett’ des pévés. Le zévèque il a dit à Valjean : J’ai acheté votre âme. Maintenant z’allez être un homme et faire le bien et tout ! Le Valjean, comme tu sais a tenu parole. Ça c’était un homme, un vrai !

 Bon, gros bisous, j’m’en vas faire les courses : Raoul T’Choupinou

 

(avec le concours de JC, chihuahuaste)

BLOGABIBI

Nous avons décidé de faire vivre Raoul alias T’Choupi au travers de ce Blog car il reflétait à lui seul toutes les raisons pour lesquelles cette association existe : le trafic de chien, la lâcheté de l’abandon dans la rue, la négligence des soins menant à une forme de maltraitance, le désintérêt pour les animaux âgés et notre impuissance à tous les sauver…

Raoul devient donc la voix de tous ces laissés pour compte, la voix de Teddy, de Roméo mais aussi celle de Charly et de tous ces chiens qui arrivent trop tard dans les associations, trop tard pour profiter d’une nouvelle vie…

 Raoul vous racontera, avec ses yeux de chien, la vie de sos chihuahua, les chiens à l’adoption, les heureux adoptés mais aussi ce qui le met en colère et ce qui le rend heureux…