J’ai reçu une lettre datée de l’autre jour, à l’adresse indiquée : Monsieur Raoul T’Choupinou, Villa « Mon repos » – Audelà-d’en-bas / Belazur-sur-mer.

« Très bien cher vous et tout.  J’ai le z’honneur de vous dire combien je suis z’une bonne personne et plus encore. La preuve, c’est moi que je vous l’dis. Habitant la région de Savoie en Méditerranée sur la côte d’opale azurée sous-Atlantique sur Himalaya face Périgord, j’ai proposette mes sévices à l’organisme Laisse l’OS-Chi-ouah-ouah, lequel m’a dit que je n’étais pas « éligible ! » Comprends pas…

Laisse l’OS, a le cul haut, euh, le culot de prétendre que je suis pas dans les départements 75-91-92-93-94-95-77-60 et 45, alors que je suis  dans le cinquante-douze un quart, qui vaut largement les siens ! De plus, Lèche-l’os prétend que ses chiens sont vaccinés, vermifugés etc. mais z’en plus, elle demande 200 à 300 zeurots par tête de chien (Tout ça pour des ramassis, des galeux, qu’ont à peine les os sous la peau !) Un scandale !

Voilà Monsieur, ce que je tenais à dénoncer. Je déchire le badge d’SOS que ma concierge m’a offert, je crache dessus et je le piétine. Je suis certaine que vous comprenez ma démarche. Je garde le montant de la cotisation que je n’avais d’ailleurs pas l’intention de payer. Votre bonne et dévouée : Cunégonde Dupoudingue. »

tchoupiAvec les copains on a relu la lettre et on l’a placardée sur la porte des tinettes. La Dupoudingue ne comprendra jamais que les m’mans et tantines SOS ne nous balancent pas en colissimo, avec deux timbres, un sur chaque oreille et un tampon humide sur le derrière. Elle est incapable de comprendre qu’SOS n’est pas au CAC 40 et ne fait pas commerce de nous, petits êtres vivants, doués de raison, d’affection, d’intelligence, de rêve et d’espérance.

Imaginer que les m’mans et tantines d’SOS veuillent prendre le temps nécessaire pour s’assurer de la bonne santé, de la bonne adoption et se donner les moyens de suivre celle-ci par la suite, est très au-dessus de son entendement. Les navettes spatiales  n’étant pas encore à la disposition de l’association, les grands voyages, elles déclinent !

Dupoudingue, ô pur produit  zhumain, garde tes reproches et tes insultes, ça manquerait à ton capital et à ta silhouette. On te plaint, on ne méprise pas… Pour la bêtise, on a mieux : on ignore !

– Ma pauv’M’man, chères tantines, « patience et courage !» Vertus cardinales de SOS Chihuahua.

Nous d’ici, on vous embrasse très fort : Raoul T’Choupinou

 

(avec le concours de JC, chihuahuaste)

BLOGABIBI

Nous avons décidé de faire vivre Raoul alias T’Choupi au travers de ce Blog car il reflétait à lui seul toutes les raisons pour lesquelles cette association existe : le trafic de chien, la lâcheté de l’abandon dans la rue, la négligence des soins menant à une forme de maltraitance, le désintérêt pour les animaux âgés et notre impuissance à tous les sauver…

Raoul devient donc la voix de tous ces laissés pour compte, la voix de Teddy, de Roméo mais aussi celle de Charly et de tous ces chiens qui arrivent trop tard dans les associations, trop tard pour profiter d’une nouvelle vie…

Raoul vous racontera, avec ses yeux de chien, la vie de sos chihuahua, les chiens à l’adoption, les heureux adoptés mais aussi ce qui le met en colère et ce qui le rend heureux…