Toute la tite bande était là, garçons et fifilles mélangés, Charly mon adjoint, Caramel, Smoki, Texane, Tang et tous les autres, on s’y perdait ! J’avais beau dire : « J’veux voir qu’eune seule tête ! » même en ligne ils se penchaient pour me voir, tu parles d’une armée ! J’avais l’impression de parler à un érable… Allez donc faire rentrer des branches dans le rang.

Au menu du jour, hormis le jus de calembredaine tiède avec une gougoutte de pataralfion fermenté, y avait distribution de nouveaux pouvoirs. C’est vous dire que ça pressait au portillon.  Pour faire patienter, j’avais préparé des tits pâtés chauds farcis au tourlourou et à la jujube. Ce glouton de Charly s’empiffrait sachant qu’avec mes superpouvoirs, le plateau se remplissait au fur et à mesure qu’on mangeait… Oui ? Je sais mais lui c’était des poissons ! Enfin, Charly commentait chaque bouchée, c’est ça l’Hidalgo :

Ma qué cé boune ! Qué yaime lé goût dé la youyoub’ ! On aurait continué longtemps comme ça mais Elsa ma tiré par la queue :

Tiens Raoul, c’est pour toi, un appel de tout en bas !  Elle m’a tendu son télépapatophone portable, j’avais oublié le mien dans le tiroir de la commode du salon !

BELLE

– Allo, c’est qui, qui ?- J’ai fait selon l’usage.

C’est Belle, j’te télépapatophone de tout en bas…

– Je la sentais plus excitée qu’un essaim qu’a bloqué un ballon de foot !

– Ben voui ma Belle, comment ça va et tu m’appelle pourquoite ?

Ah ch’tit Raoul, ouaouh, ouahouya, ouahouatchi, ouahouatcha, ya-ya-ouh…  L‘était raide allumée la frangine !

– Non mais Belle qu’est-ce t’as bute ? Qu’est-ce t’as fumette ?

Mais rien tit Raoul, j’te jure mais ça y est, youpi, youpi hé

– Bon, on se calme, on respire un tit coup, ça y est quoi ? T’as ton bac (à crottes perso), t’as ton permis de conduire (tout l’monde par le bout du nez » ?

Presque ça, tit Raoul et ben ce samedi 12 mars, j’emménage chez  ma maman !  J’en croyais pas mes tites  oreilles rouquines avec des tits poils blancs

– Tu veux dire qu’on t’adopte ?

Ouiii ! T’es long à comprendre aujourd’hui tit Raoul

– Qu’est que tu veux, c’est l’émotion ! Une vraie m’man en chair avec des nonos ?

Ouiii !

– Ah ça ma Belle chérie, c’est la meilleure des nouvelles, je vais déboucher du jus de calembredaine avec des bulles !

– Bonne vie ma Belle, on t’adore !  Vous aussi, d’ailleurs : Vot’tit Raoul T’Choupinou

 (avec le concours de JC, chihuahuaste)

BLOGABIBI

Nous avons décidé de faire vivre Raoul alias T’Choupi au travers de ce Blog car il reflétait à lui seul toutes les raisons pour lesquelles cette association existe : le trafic de chien, la lâcheté de l’abandon dans la rue, la négligence des soins menant à une forme de maltraitance, le désintérêt pour les animaux âgés et notre impuissance à tous les sauver…

Raoul devient donc la voix de tous ces laissés pour compte, la voix de Teddy, de Roméo mais aussi celle de Charly et de tous ces chiens qui arrivent trop tard dans les associations, trop tard pour profiter d’une nouvelle vie…

Raoul vous racontera, avec ses yeux de chien, la vie de sos chihuahua, les chiens à l’adoption, les heureux adoptés mais aussi ce qui le met en colère et ce qui le rend heureux…