Ici, après bonne gamelle, on prend une tite tasse de clapotier ! Moi l’aime bien serré. Dandy y avait rajouté une larme de pataralfion.

– Y a pas d’la pomme, des fois ? – A demandé Max.

– Y en a aussi, hips ! – On fumait nos asperges en faisant des ronds de fumée avec des airs de sénateur ! C’est bête un sénateur. Seule chose drôle chez lui, c’est l’air ! L’a que ça…

– Tu m’diras, Laura, « l’air, » c’est normal pour un gars qui fait qu’du vent ! – Milou a ponctué avec un des siens. Tout à coup, y a eu comme un bruit d’hélice au-dessus de la niche (huit chambres, patio, véranda avec terrasse et piscine couverte) et une chose s’est écrasée dans le parc. J’ai dit à tout le monde de pas bouger et me suis rué dehors. Quand la fumée s’est dissipée, j’ai aperçu une drôle de machine, du genre pas d’cheu nous. Aucune présence… D’où venait cet engin et comment, avait-il pu se propulser jusqu’ici ? En y regardant de plus près, j’ai reconnu en version améliorée, l’alemenelectroreculpedalicumcoupeventobrosoparacloucyle du savant Cosinus ! Saperlitrompette ! J’étais pas revenu de ma surprise qu’une tite voix m’a demandé

– S’il te plait Raoul, dessine-moi un mouton !

12647659_1733785166852149_845243112_n (1)

Je m’suis retourné pour tomber truffe à truffe avec un tout petit chihuahua ! Les calots me sont tombés des orbites ! « Little… » Little, un tit père de neuf mois, tricolore, d’un kilo sept, en adoption chez SOS-Chihuahua ! J’en revenais pas. J’y ai répondu quand même :

– ‘coute voir mon gars, primo je m’appelle pas Saint-Ex et je me fiche pas de la pomme des tits princes comme toi, en leur dessinant une boîte en leur faisant croire que le ch’ti mouton est dedans ! Moi, j’les prends pas pour de la fleur de nave !

– Ah ben crotte… Il a fait Little.

– Qu’est-que tu fais là et comment t’es viendu ?

– J’ai pris des pièces à la décharge et j’ai construit l’alemene… – Je l’ai interrompu

– Te fatigue pas, on connaît ! Je sais pas comment t’es arrivé ici mais t’as rien à y faire, mon tout petit, c’est beaucoup trop tôt ! Tu t’rends compte de la peine que tu fais aux m’man d’SOS-Nous ?

– J’sais ben, mais personne veut m’adopter, m’adorer ! Qu’il a fait le môme en chialant.

– T’inquiète mon tit canard, ça va viendre, on va te retaper ta machine. Si tôt dit, si tôt fait et mon Little, après une pourlèche sur sa joue est reparti d’où y venait.

Allez gros bisous à tous : Raoul T’Choupinou.

 (avec le concours de JC, chihuahuaste)

BLOGABIBI

Nous avons décidé de faire vivre Raoul alias T’Choupi au travers de ce Blog car il reflétait à lui seul toutes les raisons pour lesquelles cette association existe : le trafic de chien, la lâcheté de l’abandon dans la rue, la négligence des soins menant à une forme de maltraitance, le désintérêt pour les animaux âgés et notre impuissance à tous les sauver…

Raoul devient donc la voix de tous ces laissés pour compte, la voix de Teddy, de Roméo mais aussi celle de Charly et de tous ces chiens qui arrivent trop tard dans les associations, trop tard pour profiter d’une nouvelle vie…

Raoul vous racontera, avec ses yeux de chien, la vie de sos chihuahua, les chiens à l’adoption, les heureux adoptés mais aussi ce qui le met en colère et ce qui le rend heureux…