Affairé dans la cuisine avec la belle Angy, je confectionnais un cake aux  doryphores et punaises confites.

– Tu sais tit Raoul, tu peux y ajouter de la patte de cafard et une tite cuiller de confiture de blattes… – Moi, j’aime  bien les conseils d’Angy, j’aime aussi Angy très beaucoup et pluche encore. Alors que je mélangeais la farine de grabouilleau avec le beurre de choucaillouzibou, on a sonné à la carillonnette. J’ai appuyé sur le bouton du visiotrogne et sur l’écran s’est affichée celle d’un loup de belle taille !

151211_697jq_loups_chasse_sn635– Salut loup, t’est pas un peu loin de chez toi ?

– Heu… Non excellence, je venais apporter un tit pot de beurre et une galette !

– Non mais tu me prends pour le tit chaperon ? D’abord, moi c’est Raoul et toi ?

– Yétu !

– Ah c’est toi le loup Yétu ! M’entends-tu ?

– Parfaitement, et comme j’ai vu de la lumière je m’suis dit que je prendrai bien une tite tasse de clapotier…

– Pourquoi pas, mais j’te préviens, me prend pas pour une grand-mère, sinon j’te transforme en crapaud ou en tinette !

– Meuh non, y a longtemps que j’mange plus ni chaperons, ni grand-mères, c’était chez les zhumains, ça !

– Bon et bien entre, on cuit le cake…

– M’mmm aux doryphores ?

– Je veux mon cousin !

– Alors là j’adore, le doryphore, ça va fort !

J’ai ouvert la porte et l’instant d’après Yétu était assis devant une tasse bouillante de clapotier. L’était maig’, l’avait eune pauv’gueule ed’loup. L’a raconté son histoire, une bien triste histoire…

– Je vivais tranquillou dans les Balkans quand des trappeurs m’ont trappé

– On dit pas « attrapé ?»

– À part la sémantique tu vois une différence ?

– Non, t’as raison !

– On m’a exporté, pour « repeupler » qu’y disaient…

– Qui ça ?

– Les gécolos !

– Les écologistes ?

– Rien à voir, ceux-là sont rares, j’parle des gécolos, des zhumains… Y font n’importe quoi, histoire de causer. Ces abrutis m’ont lâché dans un coin à ch’ti mouton…

– Pas bien malin, en effet.

– Résultat, qu’est-que tu veux que je mange ?

– Sûr pas des fraises !

– Forcément, les bergers ont vu ça d’un sale œil, mets-toi à leur place…  Pour faire la mesure, ces mêmes gécolos, ont organisé la chasse au loup. Je n’avais aucune chance !

– Mon pauv’gros, ah les carnes ! Toujours à jouer aux apprentis sorciers ces zhumains.

– Ça rime avec crétins, non ?

– Et pire encore, t’as « assassins,  vilains, radins etc. » Allez, console toi, t’es bien mieux ici et tu vas te remplumer, une tite tranche de cake ?

Bisous : Raoul T’Choupinou

(avec le concours de JC, chihuahuaste)

BLOGABIBI

 Nous avons décidé de faire vivre Raoul alias T’Choupi au travers de ce Blog car il reflétait à lui seul toutes les raisons pour lesquelles cette association existe : le trafic de chien, la lâcheté de l’abandon dans la rue, la négligence des soins menant à une forme de maltraitance, le désintérêt pour les animaux âgés et notre impuissance à tous les sauver…

 Raoul devient donc la voix de tous ces laissés pour compte, la voix de Teddy, de Roméo mais aussi celle de Charly et de tous ces chiens qui arrivent trop tard dans les associations, trop tard pour profiter d’une nouvelle vie…

 Raoul vous racontera, avec ses yeux de chien, la vie de sos chihuahua, les chiens à l’adoption, les heureux adoptés mais aussi ce qui le met en colère et ce qui le rend heureux…