Avec Pato, j’accrochais un Modigliani au-dessus du buffet Louis XV du salon. Soudain… les échos de la fanfare Belazurienne au grand complet ! Sur l’escabeau j’ai demandé à Pato, d’aller voir ce qui se passait.

– Chi cha te déranche pas ! – J’ai fait à cause des clous que j’avais dans la bouffe… La bouche, pardon !

Pato, gentil garçon, a franchi la porte à la vitesse du son pour revenir à celle de la lumière… Pas même le temps d’avaler un clou comme on dit dans la chanson : « Avaler un p’tit clou c’est agréa-bleu, avaler un p’tit clou, c’est doux, mais il ne faut pas rouler en d’ssous l’étable… » Vous connaissez la suite

– Qu’est che qui ch’pache ?- J’ai demandé avec mes clous dans la bouche.

– Paraît que Diesel arrive…

– Diesel ? De Malinoisie ? Le héros du RAID ?

– C’est pour ça que la fanfare répète, y pourrait passer par Belazur…

chien-raid-policeMon sang n’a fait qu’un tour, j’ai sauté  de l’escabeau et recraché mes clous. Le 13 novembre 2015 à la date d’en bas, Diesel avait donné sa vie pour les hommes et même les zhumains. Il vivait un repos mérité en Malinoisie, à deux panpans-lumière de Belazur… pas la porte à côté ! J’ai hurlé:

– Tout le monde sur le pont, alerte, habits de cérémonie et fleufleurs à la main. Charly, prépare le ruban pour accrocher au poitrail de notre héros, la médaille du mérite Belazurien (la plus haute distinction Belazurienne ) ! – En moins d’une seconde d’en bas (grâce à nos superpouvoirs) tout Belazur en grande pompe attendait Diesel et son escorte.  La vrombinomobile arborant les couleurs Malinoisienne a débouché  sur le boulevard  Rintintin, et deux minutes plus tard, sous les « hourraouaoua » frénétiques de la foule des tits frères et cousins, je serrais Diesel sur mon cœur et lui épinglais sa médaille. Il a fait :

« Ouille, tu m’piquouille Raoul ! »

Quand les clameurs se sont tues, Diesel nous a raconté l’histoire qu’hélas, tout le monde connaît. Il a ajouté…

Je suis triste pour mon maître et mes copains du RAID, mais je préfère la mort en héros que par maltraitance et abandon !

Vous raconte pas le succès de Diesel, l’a ajouté :

On est comme ça au RAID !

Après le banquet, l’est reparti sous les vivats, saoul comme un cochon vu la dose de pataralfion qu’on a mis dans son jus de calembredaine. L’a promis de revenir bientôt.

Vive lui, vive Diesel, vive le RAID, vive nous !

Raoul T’Choupinou. 

 

(avec le concours de JC, chihuahuaste)

BLOGABIBI

<h4>Nous avons décidé de faire vivre Raoul alias T’Choupi au travers de ce Blog car il reflétait à lui seul toutes les raisons pour lesquelles cette association existe : le trafic de chien, la lâcheté de l’abandon dans la rue, la négligence des soins menant à une forme de maltraitance, le désintérêt pour les animaux âgés et notre impuissance à tous les sauver…

<h4>Raoul devient donc la voix de tous ces laissés pour compte, la voix de Teddy, de Roméo mais aussi celle de Charly et de tous ces chiens qui arrivent trop tard dans les associations, trop tard pour profiter d’une nouvelle vie…

<h4>Raoul vous racontera, avec ses yeux de chien, la vie de sos chihuahua, les chiens à l’adoption, les heureux adoptés mais aussi ce qui le met en colère et ce qui le rend heureux…