Angy m’a réchauffé ma tasse de clapotier. On discutait avec les copains de la culture du boulibouli au Vlatipa, une banlieue rurale de Belazur. Sautant du coq à l’âne (ce que refusent les poules de bonnes mœurs) Tang a demandé :

– Y a-t-il des chiens aussi méchants qu’un zhumain ?  Occasion de mettre les points sur les zi !

– Je te réponds de suite : Im-pos-si-ble ! En revanche, trouve-t-on des chiens rendus dangereux du fait de zhumains ? Là j’dis oui ! J’te parle pas de Pitt et Bulle, des Staf de chez Ford, des Rototoweiler, je cause bons toutous transformés en monstre pour de noirs desseins…

Par exemple ?

– Connais-tu le chien des Baskerville ?

C’ui qu’habite Trifouillois, ce vieux Chandernagor ?

– Lui-même, venu chez nous because Sherlock Holmes !

Le maître détective ?

dg– Soi-même ! Le vilain maître de Chandernagor se cachait sous le nom de Stapleton. L’était le descendant taré du plus vilain des Baskerville, l’horrible Hugo, un assassin. La légende voulait qu’on l’ait trouvé mort sur la lande de Dartmoor. Avait alors retenti un hurlement à vous glacer les sangs. Des témoins parlaient d’un chien venu des enfers, immense, tout noir avec des yeux de braise et des crocs luisants ! Les Baskerville étaient réputés avoir le cœur fragile et Stapleton s’était débarrassé du pauvre Sir Charles, par un affreux stratagème. Il avait déguisé un malheureux toutou…

Chandernagor ?

– Bingo, mais laisse-moi finir ! Il l’avait fardé, mis du souffre sur les oreilles, les papattes et sur les dents pour qu’il brille au clair de lune et il lui avait fait renifler les maillots de rugby du vieux Charles, sachant que Chandernagor était fana de ce sport ! Stapleton avait attiré Sir Charles, de nuit sur la lande, lui faisant croire que le sélectionneur de l’équipe Purosbif avait besoin de ses conseils. Tout fier le bon Sir Charles était sorti seul et le vilain Stapleton avait lâché Chandernagor, avec son air terrifiant, luisant des crocs et des yeux. Chander voulait juste jouer à la baballe… Quand Sir Charles l’a vu, il a été terrifié, son petit cœur a pas tenu et il est mouru. Quand Stapleton a voulu récidiver avec le neveu de Sir Charles, Sherlock Holmes était là et se méprenant sur les intentions de Chandernagor, il l’a un peu revolvérisé !

Pauv’Chander…

– Eh oui, un vilain tour de zhumain, pas vrai ?

Allez, bisou : Raoul T’Choupinou

(avec le concours de JC, chihuahuaste)

BLOGABIBI

Nous avons décidé de faire vivre Raoul alias T’Choupi au travers de ce Blog car il reflétait à lui seul toutes les raisons pour lesquelles cette association existe : le trafic de chien, la lâcheté de l’abandon dans la rue, la négligence des soins menant à une forme de maltraitance, le désintérêt pour les animaux âgés et notre impuissance à tous les sauver…

Raoul devient donc la voix de tous ces laissés pour compte, la voix de Teddy, de Roméo mais aussi celle de Charly et de tous ces chiens qui arrivent trop tard dans les associations, trop tard pour profiter d’une nouvelle vie…

Raoul vous racontera, avec ses yeux de chien, la vie de sos chihuahua, les chiens à l’adoption, les heureux adoptés mais aussi ce qui le met en colère et ce qui le rend heureux…