On faisait grosse balade avec les copains, Harley tout juste arrivé, Pato, Smoky, Sandy et les autres. On regardait les blés qui allaient bien donner cette année. Oeuvre habituelle du champion Belazurien : Pass-pass, un copain qu’a plus d’un tour dans son sac. Soudain, Plush-à-la-vue-perçante, s’est écrié :

12939241_1764493947114604_2144714058_nEh les copains, visez la farlouse là-bas – Le spectacle valait le coup d’œil et on s’est approchés. C’était bien Nini-la-farlouse, l’alouette des prés, en grande discussion avec Tubulure, un scarabée au caractère bien trempé.

Non mais sais-tu à qui tu t’adresses, bougresse de phoque ? – Pas content le Tubulure ! Surtout que Nini la farlouse, pas très fine en rajoutait.

Ben quoi ? T’es qu’un insecte, un vermisseau, un truc à gober. – Le scarabée nous a pris à témoin.

Non mais z’entendez ça! A s’croit en bas la perruche décolorée ! Eh les amis, dites à cette emplumée jacassière qui qu’je suis, nom d’un hélicoptère, nom d’un p’tit Beatles ! L’a failli m’bouffer l’endive ailée…

Pas fait exprès, j’l’avais pris pour une graine de courge !

– Courge toi-même, eh pochetée ! -Il était temps d’intervenir.

– Bon, Nini, on se calme, allez rengracie ! Mollo Tubulure ! C’est vrai, t’es pas un chétif insecte. T’es précieux et ça date pas d’hier… Ça remonte à la plus haute antiquité. À l’instant, où la main fébrile des zhumains a commencé à te dessiner, à te sculpter et à te mouler !

T’entends ça betterave à bec ?

– Tubulure, voyons… – J’ai dit en faisant les gros yeux

Mande pardon tit Raoul, pardon mini bécasse ! – Quelle tête de lard ce Tubulure… J’ai repris :

– Les zhumains ont transcendé le scarabée jusqu’à le déifier ! Z’ont toujours besoin de se prosterner, les zhumains… Ça les démange. Dans leur for intérieur,  ils sont tellement conscients de ce qu’ils sont, de leur insignifiance, qu’ils se recherchent sans cesse des alliances et des protections. Le scarabée comme Tubulure, les Chaldéens en ont fait le talisman censé contenir le plus  de vertus bénéfiques. C’est pourquoi il est porté en bijou, en sautoir, qu’on le trouve partout, même en porcelaine accroché au mur de maisons, et j’en passe ! Un vrai trésor le scarabée, l’anti mauvais sort ! Qu’est-ce que dis de ça, ma Nini ?

Euh… respect monsieur Tubulure ! – Le scarabée s’est élevée à hauteur de la tête de Nini et lui a fait un bisou – Allez, grosse bête, appelle-moi « Tutu »

Raoul T’Choupinou

 (avec le concours de JC, chihuahuaste)

BLOGABIBI

Nous avons décidé de faire vivre Raoul alias T’Choupi au travers de ce Blog car il reflétait à lui seul toutes les raisons pour lesquelles cette association existe : le trafic de chien, la lâcheté de l’abandon dans la rue, la négligence des soins menant à une forme de maltraitance, le désintérêt pour les animaux âgés et notre impuissance à tous les sauver…

Raoul devient donc la voix de tous ces laissés pour compte, la voix de Teddy, de Roméo mais aussi celle de Charly et de tous ces chiens qui arrivent trop tard dans les associations, trop tard pour profiter d’une nouvelle vie…

Raoul vous racontera, avec ses yeux de chien, la vie de sos chihuahua, les chiens à l’adoption, les heureux adoptés mais aussi ce qui le met en colère et ce qui le rend heureux…