– Pourquoi en bas souffre-t-on de tant d’injustices ? À commencer par lesort qui nous est fait trop souvent ! – À Belazur, pas de langue de bois, juste des langues d’animaux aussi on répond ! Il est vrai que la question de tit Smoky, comme ça, à brûle pourpoint, peut en dérouter plus d’un.

Pas Raoul… « Cool Raoul ! » que j’me suis dit et j’ai répondu comme on le fait au billard, non pas pleine bille mais avec une bande avant, un coup en douceur, un léger rétro !

statue-de-la-justice_940x705– Sache mon tit Smoky, que les zhumains se sont toujours mélangés les pinceaux (et ça continue) avec leur prétendue « Justice. » Comme l’a dit si bien Jean de la Fontaine au final de sa fable « Les animaux malades de la peste » : « Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir ! » a te laisse à penser quel intérêt ils portent à notre sort.

Chaque époque à sa Justice. Toujours aussi docte, sérieuse, sûre d’elle- même et qui se pense infaillible. La preuve… Il est formellement interdit sous peine de poursuites de discuter un jugement une fois qu’il a été rendu ! En 1603, ce n’est pas si loin, un arrêt de la cour de Bordeaux disposait de poursuivre les nommés La Thillaire et Grenier, convaincus d’être des loups garous…

– Mais c’est une légende, les loups garous, ça n’a jamais existé !

– Bien sûr, mais en bas, la « Justice » est la première des puissances ! On sait trop comment le fils Grenier avait fini par avouer. Il aurait rencontré dans la forêt un cavalier noir sur un grand cheval noir. Ce cavalier serait descendu de cheval pour lui donner un baiser glacial. Peu de temps après, Grenier se serait changé en loup- garou après que La Thillaire, son co-accusé, lui ait donné une peau et des onguents magiques… T’imagine un peu ! Grenier avait même ajouté que son père, lui aussi loup-garou, avait mangé un petit garçon et une petite fille ! Le père aurait reçu sa peau, de loup-garou bien entendu, d’un certain Labourant, lequel portait une chaîne de fer qu’il passait son temps à ronger et logeait dans une pièce où les loups garous faisaient cuire leurs victimes…

– Y fumaient quoi en 1603 ? On n’avait pas encore inventé la moquette pourtant !

– Ils n’étaient pourtant pas plus idiots qu’aujourd’hui, seulement on fait croire aux gens n’importe quoi et quand la « Justice » s’en mêle, alors c’est souvent la fin de tout !

Raoul T’Choupinou

 (avec le concours de JC, chihuahuaste)

BLOGABIBI

Nous avons décidé de faire vivre Raoul alias T’Choupi au travers de ce Blog car il reflétait à lui seul toutes les raisons pour lesquelles cette association existe : le trafic de chien, la lâcheté de l’abandon dans la rue, la négligence des soins menant à une forme de maltraitance, le désintérêt pour les animaux âgés et notre impuissance à tous les sauver…

Raoul devient donc la voix de tous ces laissés pour compte, la voix de Teddy, de Roméo mais aussi celle de Charly et de tous ces chiens qui arrivent trop tard dans les associations, trop tard pour profiter d’une nouvelle vie…

Raoul vous racontera, avec ses yeux de chien, la vie de sos chihuahua, les chiens à l’adoption, les heureux adoptés mais aussi ce qui le met en colère et ce qui le rend heureux…