Z’avez vu comme on conditionne le zhumain qui répond à des stimuli. Il utilise des chiens pour étudier ceux-ci… Confère le « chien » de Pavlov, un biologiste… Il avait remarqué que son toutou salivait quand il préparait la pâtée ! Avait-il besoin de tant d’études pour parler de réflexe conditionné ?

pavlovDe même John Watson (pas le copain de Sherlock Holmes, un autre biomachin,) lui, genre sadique, montrait au jeune Albert, un petit garçon, une souris blanche. L’enfant, ravi, souriait à l’apparition du petit animal… L’autre qui ne devait pas aimer les sourires d’enfants, retirait la petite souris et se mettait à frapper deux bâtons l’un contre l’autre ce qui déclenchait les pleurs du pauvre chérubin. Quand il avait bien chialé, le savant-sadique remontrait la gentille souris et à nouveau le bambin souriait, un réflexe. Alors l’autre, tapait encore plus fort ses bâtons pour que le petit, terrorisé, associe l’apparition de la souris au bruit des bâtons déclenchant ses pleurs.

Résultat : après moult répétitions de l’exercice, le petit Albert développa une phobie des souris blanches et de tout ce qui portait une fourrure blanche, chiens, chats et autres par réflexe « conditionné ! » ! Le zhumain, on conditionne facile…

Regardez « le rot », il a que ça à la bouche « Le rot ! » il éructe. Nous, quand on a un petit « burp » on fait ça discret, comme un tit prout, sans en faire un plat. Lui, il lui faut des joueurs au maillot en couleurs et une baballe pour baver et hurler : « le rot, le rot, le rot ! » Sacré conditionnement. Ça coûte des fortunes,  lui qui geint qu’il a pas d’sous, il se bat même en dehors de la pelouse réservée pour le rot, y casse tout autour de lui, même la figure des policiers s’il le peut. On appelle ça : un réflexe civilisationnel conditionné…

Je vous laisse à penser ce qu’il fait de nous pendant ce temps-là. « Allez les bleus ! » Les bleus c’est pour nous si on a le malheur d’aboyer au moment où le Couillonoland marque un but à la Crétinolie ! Un crime de lèse-abruti et là, on se venge sur l’aboyeur, sorti de la maison à coup de pieds dans le train voire jeté carrément de la fenêtre et je n’invente rien hélas…

Ah le rot ! Enfin « Allez les bleus » comme y disent ! Juvénal,  un Romain, disait « Panem et Circenses » Le zhumain et ses réflexes conditionnés… Indécrottable !

 Raoul T’Choupinou  (avec le concours de JC, chihuahuaste)

BLOGABIBI

Nous avons décidé de faire vivre Raoul alias T’Choupi au travers de ce Blog car il reflétait à lui seul toutes les raisons pour lesquelles cette association existe : le trafic de chien, la lâcheté de l’abandon dans la rue, la négligence des soins menant à une forme de maltraitance, le désintérêt pour les animaux âgés et notre impuissance à tous les sauver…

Raoul devient donc la voix de tous ces laissés pour compte, la voix de Teddy, de Roméo mais aussi celle de Charly et de tous ces chiens qui arrivent trop tard dans les associations, trop tard pour profiter d’une nouvelle vie…

Raoul vous racontera, avec ses yeux de chien, la vie de sos chihuahua, les chiens à l’adoption, les heureux adoptés mais aussi ce qui le met en colère et ce qui le rend heureux…